SwissSkills 2018

Titre de champion suisse pour la crème de la crème

Les meilleurs jeunes professionnels de Suisse ont été distingués lors des SwissSkills 2018. La nouvelle championne suisse d’intendance est Aicha Sebai de Winterthour, la championne suisse en restauration 2018 est Martina Wick d’Arnegg. Le champion suisse de cuisine 2018 s’appelle Martin Amstutz et vient d’Obwald.

Lors de la finale, les candidats de l’intendance, la restauration et la cuisine ont relevé un dernier défi de taille. Dans les trois professions, le programme comprenait des tâches bien connues mais aussi des surprises, que les six finalistes ont dû maîtriser avec brio.

Niveau élevé pour l’intendance
Les nouvelles tâches de l’intendance exigeaient non seulement des connaissances spécialisées, mais aussi de la créativité. Par exemple lors du traitement des réclamations d’un client ou de l’aménagement d’une chambre pour des clients. Les experts ont donné la meilleure note à Aicha Sebai. La jeune Winterthouroise de 19 ans s’est réjouie de son succès : « Ce fut une période impressionnante et une expérience incroyable. Je ne réalise pas encore que j’ai gagné. » Aicha Sebai espère que le titre lui ouvrira des portes. L’experte en chef Esther Lüscher a fait l’éloge des jeunes candidates : « Bien qu’elles étaient en concurrence, elles ont parfaitement collaboré et se sont réjouies de leur succès respectif. » Comparé au quart de finale, les six candidates se sont encore améliorées pour la demi-finale. La finale s’est, quant à elle, jouée à un niveau vraiment très élevé.

Couper du saumon fumé comme exercice mystère
Dans le domaine de la restauration, les finalistes ont également dû affronter des tâches auxquelles ils n’ont pas pu se préparer. En plus de « cuisiner à table » et d’une présentation de vin, l’exercice mystère consistait à couper du saumon fumé et à travailler en équipe au bar. « Le niveau de la finale était très élevé », explique Martin Erlacher, expert en chef restauration. « Nous attendions vraiment beaucoup des candidats. » L’expert souhaite d’ailleurs que certains d’entre eux participent à nouveau au concours dans quelques années lorsqu’ils auront un peu plus d’expérience. Cette année, l’une des six finalistes a su convaincre le jury. La nouvelle championne suisse en restauration s’appelle Martina Wick d’Arnegg dans le canton de Saint-Gall. « Génial! Je suis très contente d’avoir remporté ce titre ! » Pour la jeune femme de 20 ans, c’était « une période passionnante, mais surtout très intense et éprouvante », a-t-elle dit. Elle se réjouit d’ores et déjà de participer aux WorldSkills. « Je suis certaine que cela m’ouvrira des portes. On verra bien lesquelles ! »

Niveau de pointe en cuisine
La veille au soir, les jeunes cuisiniers et cuisinières ont pu se faire conseiller par leurs coachs et commander les ingrédients dont ils auraient besoin. Le jour de la finale, ils ont présenté le menu et ont reçu du calmar comme composante mystère. De plus, ils devaient créer un plat black box en seulement 45 minutes avant le dessert. Martin Amstutz de Sachseln a résolu toutes les tâches avec brio et est donc champion suisse de cuisine 2018. « C’est un sentiment indescriptible. Le fait que je sois champion de Suisse est vraiment incroyable. Je suis subjugué » a déclaré peu après la cérémonie de remise des prix ce jeune cuisinier de 20 ans originaire d’Obwald. Pour Daniel Inauen, Expert en chef cuisine, les SwissSkills de cette année étaient du plus haut niveau. « Tous les candidats étaient très bien préparés et dignes de participer à ces championnats des métiers. » L’expert a également fait l’éloge de l’ensemble de l’organisation et s’est réjoui de la bonne entente au sein de l’équipe.

Transmettre passion et savoir-faire au reste du monde
Pendant quatre jours, 900 jeunes professionnels issus de 75 métiers se sont battus pour décrocher le titre de champion suisse des métiers. L’arène des concours pour les métiers de l’intendance, de la restauration et de la cuisine a été coordonnée et mise en place par Hotel & Gastro formation Suisse. Jean-Claude Schmocker, responsable du projet SwissSkills et WorldSkills, se montre très satisfait : « Nous avons été très bien accueillis par la ville de Berne et avons bénéficié d’une excellente infrastructure. » Il a qualifié les candidats de motivés, talentueux et foncièrement loyaux. « Nous avons de super jeunes talents. Ils peuvent montrer au reste du monde ce qu’ils ont appris et la passion avec laquelle ils travaillent chaque jour. » Jean-Claude Schmocker le dit aussi en vue des WorldSkills. Hotel & Gastro formation Suisse recherchait non seulement des champions et championnes suisses, mais aussi des champions du monde potentiels. Les WorldSkills auront lieu en 2019 à Kazan, en Russie. Martin Amstutz (cuisine) et Martina Wick (restauration) y représenteront la Suisse.


Classement SwissSkills 2018

Intendance
1. Aicha Sebai, Winterthour ZH
2. Tânia Vanessa Perez da Cruz, Coire GR
3. Nicole Brosi, Balsthal SO

Restauration
1. Martina Wick, Arnegg SG
2. Fabian Müller, Beringen SH
3. Tamara Haab, Pfäffikon ZH

Cuisine
1. Martin Amstutz, Sachseln OW
2. Jan Schmid, Marbach SG
3. Luc Liebster, Zurich


Responsable du projet SwissSkills WorldSkills
Jean-Claude Schmocker Responsable formation de base
079 478 06 03
E-Mail

© Hotel & Gastro formation Suisse created by c.i.s ag